Vos frustrations

19 articles

Si vous souhaitez partager vos frustrations de manière anonyme ou non, n’hésitez pas à nous écrire à redaction@frustrationmagazine.fr

Indifférence de la classe éduquée face à la montée de l’autoritarisme en France

Comment expliquer l’incroyable indifférence de la classe éduquée face aux violences policières, l’acceptation des restrictions croissantes aux libertés publiques ? Plus on est éduqué, moins on doute des médias, nous dit Chomsky ; voilà un premier élément de réponse.  D’autres explications résident dans l’incapacité de la classe éduquée de se penser comme […]

« Moi, j’ai préféré partir pointer au chômage que participer au démantèlement de l’Etat. » Joan, ex-salarié des big four, nous raconte la consultocratie

« Nos Frustrations » est une rubrique créée pour que nos lectrices et lecteurs nous racontent leur cri du coeur du moment, le sentiment d’injustice qui les habite ou ce qu’ils ont vécu au travail ou dans leur quotidien. Aujourd’hui, nous publions Joan, ex-consultant en costume bleu, qui nous raconte comment l’Etat […]

« L’entreprise est ce lieu où vous redevenez un mineur à qui on explique où, quand, quoi et comment faire. »

Nous avons ouvert une nouvelle rubrique de notre magazine, “Vos Frustrations”, destinée à toutes celles et ceux qui ont quelque chose sur le cœur concernant le monde dans lequel on vit, le métier qu’ils font, les expériences qu’ils traversent, et envie de l’écrire dans un format court. Pour nous raconter […]

Baptiste, professeur d’Histoire-Géo en collège : « Je pense à tous ces collègues qui sont en souffrance en raison de leur travail, à force d’être confrontés à une violence quotidienne, qui bien souvent n’est d’ailleurs pas dirigée contre nous mais n’en est pas moins éprouvante. »

Baptiste était professeur d’histoire-géographie en collège à Saint-Denis (93). Posé, calme, c’est le genre de personne qu’on voit très bien faire ce boulot-là. Engagé politiquement, il a le sens du service public et une vraie considération pour ses élèves, sans sous-estimer les difficultés quand on en discute avec lui. Pourtant, […]