banniere_frustration_mobile

Objectif 15 000€ !

Cliquez ici pour soutenir votre média

Source du graphique : Observatoire des inégalités

« En France, on doit toujours bien mieux gagner sa vie en travaillant qu’en restant chez soi, ce qui n’est actuellement pas toujours le cas. »

Emmanuel Macron, 12 juillet 2021

Manu, Manu, Manu, on sait que ce n’est pas facile pour toi de comprendre notre système de protection sociale. Comme tu l’avais expliqué, le moment le plus galère de ta vie c’était quand tu étais étudiant et que tes parents te filaient 1000€ par mois. Ensuite tu as été étudiant à l’ENA, et donc payé pour ça, puis haut fonctionnaire de l’Inspection de finances, et donc très très bien payé pour ça. La vraie vie t’échappe, on est au courant.

Est-ce que les chômeurs s’éclatent particulièrement, plus que les gens qui travaillent ? Selon Pôle Emploi, pas vraiment.

30% des chômeurs ne reçoivent rien, parce qu’ils n’ont plus droit aux allocations chômages, et 42% au total moins de 500€. Sur l’ensemble des chômeurs, 63% gagnent moins de 1000€. Donc nettement moins que le salaire minimum. Ils ne gagnent donc pas plus que ceux qui travaillent.

Pour les autres, en effet ils peuvent gagner un peu plus que le SMIC. ça ne concerne qu’un quart des chômeurs, mais apparemment ça t’embête bien, Manu.

Ah et non, ils ne « restent » pas chez eux à ne rien faire. Un demandeur d’emploi cherche des emploi, suit des formations ou fait des choses de sa vie, tout simplement.

Alors apprends comment fonctionne notre système de protection sociale : l’assurance-chômage, comme son nom l’indique, est une assurance. C’est-à-dire que chacun contribue à un pot commun via ses cotisations sociales et, puisque tu as supprimé en 2018 la part salariale des cotisations chômage, ses impôts (via la CSG). Ensuite, chaque employeur cotise pour les salariés qu’il embauche, en fonction de leurs revenus. Eh oui, l’assurance-chômage est là pour responsabiliser les employeurs vis-à-vis du chômage, car ce sont eux qui en sont la cause de ce risque de la vie.

L’allocation-chômage est calculée en proportion du salaire que l’on a touché. Environ 63% de nos jours. ça s’appelle un « salaire de remplacement », Manu, et ça peut donc, si on gagnait un salaire un peu conséquent, être plus élevé que le salaire minimum. Eh oui. Mais l’idée, petit président, c’est que l’on soit assuré à hauteur de ses revenus et donc de son niveau de cotisation. Et que l’on retrouve un emploi en lien avec ses qualifications antérieures.

Cette logique, on le sait, tu la détestes. Tu aimerais que chacun touche un petit subside, juste de quoi ne pas crever, et soit prêt à accepter n’importe quel job, à n’importe quel prix. C’est déjà le cas pour la majorité des chômeurs, mais ça ne te suffit pas, à toi qui veut tout casser avant de partir.

Tu veux que les chômeurs touchent forcément moins que ceux qui travaillent ? Alors augmente le prix du travail. Fais en sorte qu’il soit plus arrangeant de travailler : augmente le SMIC. Sinon, arrête de colporter des mensonges, et ferme-là.