Test : êtes-vous un.e bourgeois.e ?

Parfois, des personnes se sentent visées par le terme « bourgeois » que nous utilisons dans Frustration. Peut-être qu’on les a déjà affublés de ce titre (qui peut avoir une connotation péjorative dans la langue française) parce qu’ils savent dans quel ordre s’utilisent les multiples couverts d’un restaurant chic, qu’ils ont l’accent de Valérie Lemercier dans les Visiteurs ou qu’ils adorent la voile. N’est pas bourgeois qui veut : le fonctionnement même du capitalisme veut qu’il y ait une minorité de bourgeois pour une majorité de travailleuses et de travailleurs, administrés par une classe intermédiaire faite de sous-bourgeois cadres, ingénieurs et intellectuels. Vos chances ne sont donc pas si élevées.

Notre appartenance de classe n’est pas un détail de nos vies. Elle détermine souvent notre vie sociale, notre « réussite » scolaire, nos choix politiques et nos disputes de couple, quand on vient d’un milieu différent (même Biba le dit). Surtout, la division de la société en classe nourrit le pouvoir de la classe bourgeoise et sa récupération des richesses produites, du fruit de notre travail.

Alors, vous pensez subir ou faire subir ? Un test s’impose :