logo_frustration
U

COMMENT SE PROCURER  notre NUMÉRO ANNUEL ?

Notre nouveau numéro annuel est enfin sorti ! Encore plus beau et plus dense que le précédent, nous l’avons conçu comme un manuel de développement collectif : il a ses articles, sa BD, ses enquêtes, ses mises au point, ses jeux et même… son horoscope 🔮 Nous sommes également allés à la rencontre de plusieurs acteurs du mouvement social (syndicalistes, intellectuels, acteurs, militants etc.) pour leur poser cette question qui nous taraude : et maintenant, on fait QUOI

Ce beau bébé de 160 pages est à emmener partout : à la pause-café, aux repas de famille, au lavomatic, au lit, à la plage… Le tout garanti sans publicités 🙅‍♂️

❄️ Face à la dépression hivernale, il vous permettra de résister à la résignation qui nous guette au milieu d’une guerre des classes plus vive que jamais. Elle se déploie dans les entreprises, dans les médias, dans les discours politiques, à l’école, etc. Elle contamine tous les domaines de la vie. Elle est menée par la bourgeoisie, qui se croit toute puissante. Elle a tort : la capitulation n’est pas dans nos plans ⚔️.

Ce numéro est déjà inclus dans certains de nos abonnements de soutien, vous pouvez également commander le vôtre sur cette page en renseignant le formulaire ci-dessous 👇

S'abonner à Frustration

Soutenez notre média pour toujours plus de contenu offensif !

Votre soutien 💪

🔒 Tous nos paiements sont gérés par la plateforme de traitement sécurisée Stripe Logo et symbole, sens, histoire, PNG, marque

⚠️ Pour des raisons logistiques, le délai de traitement en cas d'envoi du numéro, du livre Parasites et/ou de goodies peut prendre jusqu'à deux semaines. N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse redaction@frustrationmagazine.fr si votre attente se prolonge au-delà.

Pourquoi s'abonner à FRUSTRATION ?

Frustration est un média indépendant engagé qui vit grâce au soutien de ses lectrices et de ses lecteurs. Ce mode de financement nous donne une indépendance totale qui nous permet de mener à bien notre mission : saper le discours bourgeoisvisibiliser la lutte des classes en cours, et imaginer, dans la joie et la fierté, une société sans classe, le tout sans cesser de combattre le racisme systémique et le patriarcat.

S’abonner à Frustration, c’est nous permettre de monter en puissance et de faire de mieux en mieux notre travail. C’est une véritable cotisation : il s’agit de financer un média qui restera libre, indépendant et gratuit pour toutes et tous, en contrepartie de belles affiches et de stickers inédits, de l’accès à la communauté Frustration, de ce numéro annuel (à partir de 9€ d’abonnement) et du dernier livre de Nicolas Framont, Parasites (à partir de 15€ d’abonnement).

en librairie

A l’heure actuelle, Frustration est distribué dans de nombreuses librairies que vous pouvez retrouver sur la carte de nos points de vente ci-dessous. 

Si votre librairie préférée n’est pas approvisionnée, n’hésitez pas à leur demander de commander quelques exemplaires !

 

en LIBRAIRIE

Les librairies indépendantes ont leur propre système de vente en ligne qui permet de contourner la Fnac ou Amazon. Notre numéro annuel est ainsi disponible en pré-commande sur Leslibraires.fr : https://www.leslibraires.fr/offres/22868832  

Co-édité avec Les Liens qui Libèrent, ce numéro sera disponible à la vente sur leur propre site.

 

Présentation du numéro

« Et maintenant on fait quoi ? » Cette question est sur toutes les lèvres dès lors qu’on s’accorde sur le constat suivant : la classe bourgeoise nous mène une guerre, que l’on appelle la guerre des classes, qui consiste à augmenter son pouvoir et ses richesses au détriment de tous les autres. Cette affaire broie des vies humaines partout dans le monde depuis plus de deux siècles, brisant ainsi des corps au travail et condamnant les autres à la pauvreté et à la misère. Tout le monde ? Non car une petite classe intermédiaire, sous-bourgeoise, située entre les possédants et nous, tire son épingle du jeu. Elle est payée pour nous raconter que ce monde est génial et qu’il faut poursuivre la fuite en avant capitaliste. Dans tous les domaines de la société, des jeunes diplômés d’école de commerce et leurs antipathiques équivalents tentent d’étendre la logique marchande à tout ce qui était auparavant gratuit, altruiste ou peu coûteux. Ils créent un monde dégueulasse, moche et qui n’est même pas soutenable écologiquement.

C’est pour cela que la révolte gronde et que, de plus en plus souvent au fil du temps, de grands mouvements de contestation émergent, se heurtent au pouvoir en place, à la propagande médiatique, aux faux alliés et aux pseudo-négociations et échouent, malgré tout, quasi systématiquement. D’où la question, en particulier après la défaite du très vaste mouvement contre la réforme des retraites, début 2022 : « Et maintenant, on fait quoi ? »

Tout d’abord, on tire les leçons de nos échecs ou de nos difficultés : il nous semble, à Frustration, que ce n’est pas la volonté de changement qui manque mais les techniques pour y parvenir. Il y a beaucoup à dire, notamment sur notre façon de nous engager politiquement, syndicalement ou dans des ONG et ça tombe bien car, ailleurs – aux États-Unis, par exemple, où les ouvriers de l’automobile ont mené des grèves offensives victorieuses – d’intéressantes leçons en la matière nous sont données et nous avons voulu les analyser dans ce numéro annuel.

 Ensuite, on évite de se laisser embourber dans l’idéologie dominante : c’est un travail que nous menons chaque semaine sur notre magazine web et que nous continuons ici. Les bourgeois nous donnent des complexes, se font passer pour plus intelligents qu’ils ne le sont réellement et nous assènent, en prime, de grandes leçons de santé mentale qui, le plus souvent, nous font nous sentir encore plus seuls et plus bêtes. La désintoxication collective doit continuer.

 Enfin, on tente d’entretenir une culture victorieuse en nous intéressant à ce qui marche, à ce qui progresse, à ce qui nous réussit : c’est pour cela que nous avons demandé à dix personnalités – dont les propos, les combats ou les écrits nous plaisent – ce qui les rend optimistes ces derniers mois et ce qu’elles croient nécessaire de faire à présent.

 Dans cet esprit de victoire, conscient de l’importance du sentiment de puissance collective qui nous anime, nous espérons que vous trouverez dans ce numéro annuel du carburant pour continuer de vous battre, de vous révolter, d’espérer et, tout simplement, de vivre.