Pourquoi nos dirigeants prennent plaisir à nous enfermer

Pourquoi nos dirigeants prennent plaisir à nous enfermer

« Écartez-vous, quittez le trottoir immédiatement ! » : un officier de police tance la petite dizaine de personnes rassemblée autour du seul bistrot encore ouvert de la petite ville où je travaille le samedi. Pas de « s’il vous plaît » ou de référence à l’épidémie de...